Consultez un vrai expert capillaire de Montréal (514) 843-7272

Perte de cheveux homme Perte de cheveux femme
Accueil-Articles-Perte de cheveux : cinq comportements à éviter

Perte de cheveux : cinq comportements à éviter

Perte de cheveux : cinq comportements à éviter
Dans plusieurs cas, on peut limiter ou même empêcher la perte de cheveux en évitant certains comportements à risque. Voici cinq d’entre eux.

Mauvaise alimentation

Une alimentation comportant trop de matières grasses, de sucres, de caféine ou d’alcool, ou qui manque de nutriments essentiels va à coup sûr avoir un impact sur nos follicules pileux, entraînant à terme plus de risque d’une perte anormale de cheveux. Une carence nutritionnelle, par exemple en fer, est un facteur direct de chute de cheveux.

Stress et fatigue

Qui n’est pas stressé ou fatigué ? Dans notre société, la performance est le mot d’ordre, et nos besoins essentiels passent souvent en second. On dort mal ou trop peu, on gère mal son stress, on en rajoute même en recherchant des sensations fortes. Et les cheveux en ressentent inévitablement les effets : les hormones du stress contractent les vaisseaux sanguins à la racine des cheveux, les affaiblissant jusqu’à ce qu’ils tombent.

Médicaments, tabac et drogues

Certains médicaments ont la perte de cheveux comme effet secondaire possible. Outre les traitements essentiels pour des pathologies diagnostiquées, on peut essayer d’éviter la prise de médicaments en vente libre à chaque petit bobo et tenter tout d’abord de revoir notre mode de vie. Quant au tabac et aux drogues, il va sans dire que leurs effets sur la perte anormale de cheveux est majeur. Les recherches le prouvent : les fumeurs ont plus de risque d’alopécie que les non-fumeurs.

Soins inappropriés des cheveux

Se laver les cheveux à l’eau très chaude, utiliser le séchoir ou le fer à coiffer à très haute température, brosser ses cheveux avec force ou avec une brosse abîmée, voilà autant de mauvais traitements que vous leur infligez ! Et que dire des permanentes, colorations et décolorations trop fréquentes, sans application de soins hydratants, nourrissants ou réparateurs pour vos cheveux.

Agressants extérieurs

Se promener tête nue, soit au gros soleil, soit par grand vent ou par grand froid, voilà un autre comportement qui peut entraîner la fragilisation des cheveux. Il en va de même de la baignade prolongée sans protection dans une eau chlorée ou dans la mer, sans prendre le temps de bien se rincer et s’hydrater les cheveux ensuite.

Diagnostic complet de votre problème de chute de cheveux

Consultation en ligne gratuite

Temoignages

Safia de Laval

il y a neuf ans déjà, je rentrais par hasard chez Norgil ne sachant à quoi m’attendre. Je ...

En savoir plus